Novembre 2023

Changement de nom




A priori ça n’a aucune importance si vous vous nommez par exemple « Martin » et qu’un site Web pornographique, plutôt que de s’appeler comme d’habitude « maxi-sexe.com » ou « video-cul.com », décide de choisir comme nom de domaine « martin.com ». Certes cela déplaira peut-être légèrement aux 228.857 personnes portant ce nom, si elles s’en aperçoivent, mais rien de plus puisque le site sera noyé parmi tous les autres. Mais si votre nom est unique et qu’il n’y a que très peu de résultats vous concernant quand on le tape sur un moteur de recherche et qu’un site porno a décidé de l’utiliser comme nom de domaine, alors que vous vous en serviez de blog il y a 5, 6 ans, là ça peut être beaucoup plus gênant. Et c’est justement ce qu’il vient de m’arriver puisque je me suis aperçu que depuis peu le site « monnom.com » était présent et en première position dans les résultats de Google et qu’il s’agissait d’un site pornographique et de rencontres libertines.
Et comment fait-on pour avoir un nom unique ? Eh bien par exemple, dans mon cas, si l’on change de nom par décret, à l’époque pour un motif « légitime » (et non pas, comme c'est possible depuis 2022, pour prendre le nom de l'autre parent) et que l'on choisit, comme moi, un nom n'existant pas déjà. Et donc puisque je suis le seul à m’appeler ainsi et que ce nom n’est presque pas référencé sur les moteurs de recherche, il n’y a vraiment désormais que « monnom.com », le site porno, pour se distinguer parmi le peu de résultats. Bien sûr il n’y a pas de quoi se ronger les sangs puisque ça ne concerne que les résultats de moteurs de recherche et c’est certainement plus facile à supporter que quand par exemple on s'appelle « Hitler », nom porté encore paraît-il par plusieurs centaines de familles à travers le monde ayant décidé de ne pas le changer mais quand même !
Je viens d’adresser environ 500 messages à des personnalités appartenant principalement aux domaines de la culture et de l’industrie du spectacle pour leur proposer de participer à un nouveau site dont j’ai eu l’idée mais n'ayant pour l'instant qu'une réponse positive je me demande ce qu'elles ont pensé si elles ont tapé mon nom sur un moteur de recherche. Mais encore plus grave, j’envisageais de publier une annonce pour proposer ma candidature pour un poste qui me permettrait de résoudre mes problèmes financiers mais comme la première chose que font les personnes qui lisent une annonce de ce genre est d’essayer de trouver des renseignements sur Internet grâce au nom, je n'aurais eu aucune réponse ou aurais dû systématiquement expliquer à ceux qui m'auraient tout de même contacté que, pour plaisanter ou pour me nuire, un site porno a choisi d’utiliser mon nom.
Pour plaisanter je n’y crois guère ou alors pour rire de moi et de ma réaction face à cette situation. Par contre pour me nuire me paraîtrait beaucoup plus vraisemblable mais pourquoi ? A cause des « billets » que je poste sur ce site dont certains auraient déplu par exemple à un homme politique, à un parti ou à une organisation qui auraient convaincu des pornocrates, payés peut-être pour cela ou ayant bénéficié d’indulgences pour leurs activités, de choisir mon nom pour leur site ? Je ne crois pas davantage qu'il s'agisse d’un choix esthétique, les concepteurs du site porno ayant été séduits par la « poésie » de mon nom car seul mon pseudo (et non mon nom) était diffusé depuis des années. Je pense donc que l’on savait que j’étais le seul à porter ce nom et que puisqu’il est possible de choisir n’importe quel nom pour son site le fait d’adopter celui-ci allait (pouvait) m’être préjudiciable. Enfin s’il s’agissait de l'action illégale d’une personne appartenant par exemple au domaine de la santé, plus précisément un psychologue ou apparenté et agissant de la sorte sans me le dire dans un but « thérapeutique », je demanderais bien sûr son incarcération immédiate.
La malveillance me semble donc être l’explication la plus vraisemblable du choix improbable de mon patronyme comme nom de domaine par un site porno, malveillance certes relative et moyenne mais, étant donné le contexte, une vraie vilénie. Quant à Google à qui j’ai signalé le problème, sans même vérifier que je n’étais plus propriétaire du nom de domaine depuis des années, il m’a répondu que puisque j’étais l’auteur du contenu du site porno il ne ferait donc rien (Voir ICI).
En conclusion il s’agit pour moi d’une situation stupide et ennuyeuse qui m’inciterait presque, si c’était possible, à changer une deuxième fois de nom. 

 
 
 
 
 
 
 
 
   
254